Oméga 3 : Pourquoi ? Où ?

Les omégas 3 font partis des acides gras dits essentiels. Le corps est incapable de les fabriquer, ils doivent être amenés journellement par l’alimentation.

Nous avons besoin de 2 grammes d’oméga 3 par jour.
Ils sont des alliés indispensables pour notre métabolisme.

Ils aident à la croissance des tissus, à favoriser le développement de la vision, du cerveau et de l’ensemble du système nerveux, les omégas 3 sont indispensables pour le cœur et empêchent le développement du cancer.
Les omégas 3 où les trouver ?
Dans les poissons "dits gras" il est souhaitable dans manger 2 fois par semaine (à privilégier les sardines, le thon, le saumon..)
Certaines huiles sont riches en oméga 3 comme l’huile de colza, les noix, amandes etc.. Sont très chargées aussi en oméga 3, les œufs en contiennent également.

Dans un souci pratique à privilégier les omégas 3 de la parapharmacie en ligne de Plantavie.

La plupart des femmes redoutent le mot «gras», surtout quand elles se regardent devant un miroir .
Après tout, les graisses saturées (présentes dans la viande, les produits laitiers et les œufs) (trouvés dans les aliments comme les frites, les biscuits, les gâteaux, etc.) sont connus pour être mauvais pour le corps, car elles conduisent à des artères obstruées.
Mais pas toutes les graisses alimentaires. Il y a un type de bonne graisse que vous ne pouvez pas négliger : les omégas 3. Pourtant, le corps humain ne peut pas produire ses propres omégas 3 . Il est donc essentiel d'obtenir des oméga-3 dans votre alimentation quotidienne.

Outre ces avantages de santé généraux, les omégas 3 sont particulièrement favorables pour les femmes pour les raisons suivantes. Beaucoup de femmes endurent des douleurs abdominales et des crampes chaque mois, un terme connu dans le milieu médical comme la dysménorrhée. Elle est causée par de fortes contractions de l'utérus provoqués par les prostaglandines (produits chimiques dans le corps impliqués dans la douleur et l'inflammation).

Des études ont montré que les oméga-3, bien connus pour ses propriétés anti-inflammatoires, peuvent aider à apaiser cette douleur menstruelle. Basé sur une étude publiée, les femmes qui mangeaient du poisson trois fois par semaine étaient 33 pour cent moins susceptibles de développer des polypes, ou la croissance des tissus dans le côlon.
Commençant avec une densité osseuse plus faible, les femmes sont plus sujettes à risque pour l'ostéoporose. Et pour les femmes ayant une prédisposition génétique, le risque est encore plus élevé. Parfois, une baisse de l'œstrogène durant la ménopause provoque l'ostéoporose. Certaines études suggèrent que les acides gras oméga 3 aideront à augmenter les niveaux de calcium et d'améliorer la densité osseuse. Toutefois, les preuves demeurent non concluantes. Certaines études ont également suggérés que les personnes qui n'ont pas assez d'acides gras essentiels sont plus susceptibles d'avoir une perte osseuse que ceux ayant un niveau normal de ces acides gras.